Palestine ou Pas-L’estime ? #HelpGaza

Article : Palestine ou Pas-L’estime ? #HelpGaza
23/07/2014

Palestine ou Pas-L’estime ? #HelpGaza

« Juin 2014 … l’enlèvement de trois jeunes juifs israéliens dans le secteur d’Hébron marque le début d’une escalade. Tsahal, qui attribue le rapt à deux membres du Hamas, engage des opérations de recherche, qui s’accompagnent de 580 arrestations, de la confiscation de nombreux biens palestiniens, du bouclage d’Hébron, et de morts. Ces actions, vécues comme une punition collective, engendrent en réaction un regain de tensions, des tensions jugées comme les plus graves depuis la seconde Intifada. La découverte des corps de ces trois adolescents assassinés est suivie de l’assassinat d’un jeune Palestinien le 2 juillet, et par des tirs de roquettes du Hamas à partir de la bande de Gaza. En réaction, Israël lance une opération de pilonnage de la bande Gaza, faisant de nombreuses victimes. »

Ainsi donc, reprirent les tensions autour de l’un des plus vieux conflits de cette planète opposant le Proche-Orient (la Palestine) et l’Etat d’Israël. Revisitons brièvement l’histoire de ce conflit vieux d’à peu prés d’un siècle:

« Le conflit israélo-palestinien désigne le conflit qui oppose, au Proche-Orient, les Palestiniens et l’État d’Israël. Débutant officiellement le 14 mai 1948, jour de la création de l’État d’Israël, il prolonge le conflit qui opposait depuis les événements de Nabi Moussa de 1920 les communautés arabes et juives. Ce conflit, non résolu à ce jour, est à caractère principalement nationaliste, mais il inclut également une dimension religieuse entre les Israéliens, principalement de religion juive, et les Palestiniens, à majorité musulmane. » (source: Wikipédia)

 Entre assauts, traités, intifada, processus de paix, la guerre israelo-palestinienne reste l’une des plus grandes équations non résolues jusqu’à ce jour par les grandes puissances de ce monde. Donc politiquement parlant, c’est le dossier qui dénoue facilement les cravates des grands chefs d’Etat.

 Appelons ceci une mise en bouche, une sorte de préambule pour non seulement mieux s’ancrer sur les faits réels du sujet (que vous connaissiez déjà certainement) mais aussi par la même occasion, pour les non-initiés, savoir « de quoi » nous allons parler (cette notion « … » se raréfie surtout au vu des débats et discussions sur les réseaux-sociaux et blogs). Donc je ne vais m’épancher encore sur l’histoire de ce conflit mais beaucoup plus sur son évolution au fil du temps et son interprétation. Surtout sur ce dernier point, son interprétation, le seul (point) qui m’a particulièrement choqué lors de ces toutes dernières tensions, qui d’ailleurs continuent à l’heure où j’écris ce billet. Les prises de parti ne sont pas chose nouvelle dans ce conflit, elles ont même fait souvent l’objet de dénonciation, critiques, sanctions morales (rarement judiciaire). Ces dénonciations provenaient souvent du peuple qui s’attaquaient aux grandes nations « arrivistes » s’intéressant qu’à leur avenir politique et financier…

« oui toujours la même histoire, les mêmes révolutions et ce conflit qui ne finit jamais »: ces guillemets résument L’INTERPRÉTATION sous fond de DÉSINTÉRESSEMENT et de NORMALISATION que nous avons aujourd’hui (pour beaucoup sans le remarquer) sur le conflit ISRAELO-PALESTINIEN.

 Encore plus grave, certains même se permettent d’émaner des comparaisons entre conflits, de juger si tel ou tel génocide mérite le plus de soutien ou pas du tout (« Ils n’ont rien fait en CENTRAFRIQUE donc c’est pas mon problème »), de DIFFÉRENCIER ces crimes de guerre selon les RACES, COULEURS DE PEAU ou situation géographique (« Ces arabes sont des racistes, si c’était nous ils n’allaient pas bouger » ou « C’est de l’autre coté du continent, tant que ça me touche pas, c’est pas mon problème »)…  les réactions que je suis attristé de voir sur le net et les réseaux-sociaux.

 Bravo aux Lobbyistes Serial-Killer de ce monde, ils ont réussi à nous imposer un raisonnement comparatif sur le MAL (donc justifier certains crimes par comparaison). Je ne m’avancerai pas dans ce canevas de pensée, c’est des meurtres, donc tous blamables, c’est des crimes, donc tous inhumains… Donc à dénoncer, je ne vois pas de différence, juste des crimes qui S’EXACERBENT avec le temps. Que ça soit au Congo, Mali, Inde(Rohyngans) etc… Non, je ne leur offrirai pas mon silence.

 Et même si c’était vrai (oui parce que je suis conscient qu’il n’y a pas de fumée sans feu), si l’assertion sur la nature stéréotypée de l’arabe, son racisme et tout autre maux (oui faut dire les choses comme elles sont)… est-ce une raison pour croiser les bras ? Humainement parlant, ceci est inconcevable, ils sont avant tout des êtres humains, le même sang rouge coule sous nos veines et je suis presque sûr que 80% de ceux qui vont lire ce billet ont au moins un proche ou ami arabe dans leur entourage… Vous comptez aussi les sanctionner eux ? Et ces autres Arabes qui sortent du lot de cette étiquette ou cliché de raciste, eux aussi ils vont subir la peine de ton silence ? Et pour ceux qui se disent « MUSLIMS », ton Dieu (SWT) t’a demandé de soutenir l’Arabe ou le Musulman… ? Pour toi ceci est ma seule et unique question. Chez moi on dit souvent « NITT DA NGA KOY GUEUN GOREH » (Proverbe Olof – Sénégal) en traduction simple: « Faut chercher à être mieux que son prochain, pas comme lui »… Où sont ces valeurs humaines ? Que sont-elles devenues ? Je compte les perpétuer… Non je leur offrirai pas mon SILENCE.

 Et pour précision AUCUN conflit n’est mis en AVANT par rapport aux autres, tout conflit qui a le mérite d’être plébiscité l’obtient sur l’heure, le moment d’assujettissement, l’instant T du malheur que la population subit. Si toutefois vous n’êtes au courant GAZA est entrain de subir l’attaque la plus mortelle et terrorisante de son histoire… Qu’on se taise ? Parce que ya meurtre autre part ? Chacun son choix, mais je le redis, tout comme je l’ai fait pour la CENTRAFRIQUE et autres: Je ne leur offrirai pas mon silence. S’il existe un TRENDING particulier sur GAZA, faut savoir que ceci est malheureusement imposé par ce qui FONT DU MAL, CE QUI TERRORISENT, CE QUI PILLENT LA LIBERTÉ DES AUTRES. Oui le MEDIA a son rôle dans tout ça, une autre particularité de cette nouvelle tension est cette désinformation de masse dirigée par les oppresseurs POUR PRÉSENTER LE LOUP COMME VICTIME DU PETIT CHAPERON ROUGE. Face à cela, vous voulez vous taire et laisser faire ? Non moi je ne leur offrirai pas mon silence.

 Parler de Gaza ne signifie pas clore le débat sur les autres, d’ailleurs GAZA date depuis l’aube des temps (cité plus haut) et pourtant les autres conflits ont été plébiscités à la hauteur de l’acte. Donc vraiment je ne vois pas la nécessité d’une telle comparaison là où le moment est aux prières et aux actes. Ne nous laissons pas obnubiler par la durée de ce conflit qui tente de nous l’imposer comme un fait anodin à force de l’entendre. Dans GAZA se mirent tous les autres conflits, comme l’a dit notre cher regretté Mandela: « Nous ne savons que trop bien que notre liberté demeurera incomplète sans la liberté des Palestiniens… ». JUST JUSTICE FOR ALL… Non, nous ne leur offrirons pas notre SILENCE.

… Dans mes maigres pensées.

 

Mandela on Palestinians

 

Samaké Ba Samba
Digital Manager de fonction 
Web Activist / Social Media / Chroniqueur IT / Blogueur RFI
  Webmaster, Web-Dev, Photographer, SysAdmin Réseau-Telecom en formation
  @Twitter: @sbsamake - @LinkedIn: Samaké B. Samba
  @facebook: Samaké B. Samba - @Portfolio-Photo: KiinGraphiiK
  @Blog/Site: Bataaxal - Blog RFI (Mondoblog) / Galsen IT News - Geeky Tech
  Tel: 77 629-29-58 / 70 898-33-63 / 78 050-60-90
  Nord-Foire, cité APECSY 2 / Dakar-Sénégal
Partagez

Commentaires